Le djembé à travers le monde : de l'Afrique à la scène musicale internationale

Originaire d’Afrique de l’Ouest, le djembé est un instrument de percussion. Il est principalement utilisé au Mali, en Guinée, en  Côte d'Ivoire et au Burkina Faso. Il est constitué d'un corps en bois évidé et recouvert d'une peau de chèvre ou d'antilope tendue à l'aide de cordes. Le djembé est joué à mains nues. Il est souvent utilisé en groupe pour accompagner les danses traditionnelles et les cérémonies religieuses.

Le djembé : un instrument traditionnel africain

Il a été créé il y a plus de 500 ans par des forgerons de la tribu malinké. Ils ont été inspirés par des génies pour concevoir un instrument transmetteur de messages à résonnance plus forte que le Tama. Celui-ci est un petit tambour accroché à l'épaule. Les forgerons ont pris le mortier qu'utilisaient les femmes pour piler les grains de maïs ou de mil. Ils l'ont percé et recouvert d'une peau d'antilope. Elle est soigneusement serrée à l'aide d'un jeu de cordes qui se transmet de générations en générations d'artisans dans tout le mandingue. Cet instrument a été utilisé pour envoyer des messages à travers les différents villages. Il a alors pris le nom de Djembé, qui signifie "le bois" (Dje) et "relativement la peau de l'animal sacrifié, mais aussi le bêlement de la chèvre ou le meuglement du bœuf" (Mbe). Il est devenu un patrimoine très précieux de la culture africaine. Il est également joué dans de nombreux styles musicaux modernes. Vous pouvez lire les commentaires cet avis à ce sujet sur les sites spécialisés.

Avez-vous vu cela : Quelles sont les idées cadeaux pour une personne musulmane ?

Le djembé : propulsé sur la scène musicale internationale

Depuis les années 1960, le djembé a connu une popularité croissante en Occident. Des musiciens et des chercheurs occidentaux ont commencé à explorer la musique africaine et à importer des instruments traditionnels comme le djembé. Depuis lors, l’apprentissage du djembé est proposé durant les cours de percussions et dans les écoles spécialisées dans la musique africaine. Les formations sont axées sur les techniques de jeu, les rythmes traditionnels et l’histoire du djembé. 

Cet instrument est devenu populaire dans de nombreux groupes de musique, en particulier dans les genres de musique du monde, de la fusion et du jazz. Les musiciens l’utilisent souvent pour ajouter une dimension rythmique à leurs compositions et pour créer des textures sonores uniques.

A lire également : Wonder Woman et son lasso magique : une figurine pleine de férocité.

Le Djembé et la communauté : renforçant les liens sociaux en Afrique et ailleurs

Cet instrument rassemble les gens en Afrique et ailleurs. En Afrique, il est souvent joué en groupe lors de cérémonies et de rassemblements communautaires tels que : 

  • les mariages ; 
  • les funérailles ; 
  • les initiations ; 
  • les fêtes de récolte. 

Le rythme du Djembé crée une ambiance festive, permettant d’abolir les barrières culturelles et linguistiques. Il rassemble les gens autour d'une même passion pour la musique et la danse. Il est également utilisé dans des contextes de team building, de développement personnel ou de thérapie musicale. Les ateliers de Djembé offrent aux gens la possibilité de se connecter avec les autres à travers la musique et de renforcer leur sens de la communauté.